les soirées

 

Les diabétiques peuvent faire la fête comme tout le monde.

Cependant, comme faire la fête rompt parfois vos habitudes quotidiennes en matière d’alimentation et d’activité physique, votre glycémie peut s’en trouver modifiée.

Normalement, lorsque le taux de glycémie est bas, le foie intervient et fabrique du glucose et le libère dans le sang. Cependant, le foie cherche à éliminer rapidement l'alcool (qui est une toxine) du sang et lui donne donc la priorité de transformation. Le glucose est alors retenu dans le foie et non libéré dans la circulation sanguine, ce qui peut entraîner une hypoglycémie.

De plus quand il y a eu injection d’insuline, celle-ci travaille à éliminer le glucose du sang sans tenir compte du taux de glycémie. L’insuline ne peut pas ajuster le taux de sucre comme le fait habituellement le pancréas ce qui va encore majorer le risque d'hypoglycémie.

Comme la consommation de drogues, la consommation d'alcool peut empêcher la personne de ressentir les effets d'une hypoglycémie, qui serait dû soit à un taux d'alcoolémie trop important, soit à une dépense énergétique trop grande et sans apport de glucides pour compenser. La consommation d'alcool est déconseillée pour un diabétique, mais tolérée.

Il est donc important lors d'une soirée de prévoir ses injections en fonction de la soirée, de prévoir aussi une collation dans le cas d'une forte dépense énergétique (comme la danse,...). Mais la chose la plus importante est bien sûr de modérer sa consommation d'alcool pour éviter tout risque !!!

 

 

 

 

 

 

Site réalisé par: Anne-laure Savey, Charlène Pierre, Maud Bardaine, Marion Jeuland, Fabien Debar, Damien Morel, Sébastien Letort, Pierre Boittin

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site