le tabac et les drogues

 

 

 

 


  • Un diabétique non fumeur présente de hauts risques de maladies cardio-vasculaires. Par conséquent, un diabétique fumeur a beaucoup plus de risques de déclarer une maladie cardio-vasculaire.

  • Les drogues n’ont pas d’effets directs sur la glycémie et l’insuline. Cependant, sous l’effet des drogues, le consommateur court le risque de ne pas sentir un état hypoglycémique, et certaines drogues euphorisantes qui augmenteraient les dépenses énergétiques.


 

 

Site réalisé par: Anne-laure Savey, Charlène Pierre, Maud Bardaine, Marion Jeuland, Fabien Debar, Damien Morel, Sébastien Letort, Pierre Boittin

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×